Le temps d’une nuit, les zèbres voyageurs ont posé leurs valises à Pairi Daiza. Nous y avons eu les tigres de Sibérie pour voisins de chambrée, de l’autre côté de l’immense vitre panoramique. Une expérience insolite pour les petits et grands enfants, à 40 minutes de voiture de la maison seulement.

Nous avions l’embarras du choix pour les compagnons nocturnes, entre les ours, loups, daims ou autres morses. Mais ce sont les félins qui ont eu les préférences des zébrions. Depuis le temps qu’ils nous le réclamaient. Après avoir connu les joies du safari dans la savane africaine de Namibie, nous avons été propulsés pour quelques heures dans la Terre du Froid et The Last Frontier.

 

une nuit au zoo pairi daiza

Dans une agréable quiétude, loin de la foule estivale, nous avons passé la fin de vendredi d’octobre à rendre visite à nos amis les orangs-outans, porcs-épic, girafes et éléphants. A la fermeture du parc à 18h, nous nous sommes repliés vers les deux univers susmentionnés, accessibles 24h/24. Après un rapide coucou aux ratons-laveurs et loups, nous sommes un petit peu rentrés dans notre chambre pour profiter du spectacle des cinq tigres. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas une vie trop difficile, dormant 18h par jour.

tigres pairi daiza

Une fois rassasiés au restaurant Izba, une magnifique bâtisse en bois de type russe, nous avons effectué une dernière balade digestive sous un magnifique ciel étoilé. Nous avions l’impression d’être seuls dans le parc. Si ce n’est le hurlement des loups ou les cris des morses et otaries qui nous rappelaient qu’ils étaient là aussi, conférant une ambiance magique aux lieux. Les enfants ont tenu à aller faire un dernier petit coucou aux morses au travers des vitres de l’aquarium: un chouette jeu de complicité.

resto pairi daiza

Notre nuit au zoo a été bien paisible. Pas à l’image du film “Une nuit au musée”, où les figurines des vitrines prennent vie au crépuscule pour sortir de leurs vitrines et animer les couloirs. Ici, à Brugelette, les animaux sont sagement restés dans leur enclos.

Le deuxième jour de nos 24 h

A l’heure du réveil, nos voisins de chambrée étaient déjà actifs dans la brume matinale. S’ils sont de gros dormeurs, les tigres sont néanmoins matinaux. A côté des rondes en guise de gymnastique, ils prenaient leur bain dans le plan d’eau et se chamaillaient entre frères.

L’avantage de dormir dans le parc animalier  c’est certes de pouvoir accéder à la Terre du Froid et à The Last Frontier quand on veut. Mais aussi d’accéder à l’ensemble de Pairi Daiza une heure avant l’ouverture prévue à 10 h. Autre avantage matinal: vous pouvez assister au nourrissage de plusieurs animaux. A cette fin, la réception vous remet un horaire à votre arrivée la veille.

Après notre copieux petit déjeuner, nous avons successivement observé les ravitaillements des ours bruns, des otaries, des loups du Canada et des pingouins. A chaque fois, à nouveau un spectacle magique, comme quand les otaries nous gratifient d’un petit show.

C’est rempli de ces images que nous débutons la traditionnelle visite, en traversant les différents mondes de l’Afrique (la Terre des Origines) à l’Australie (le Cap Austral) en passant par l’Asie (les Royaumes de Ganesha et du Milieu), sans oublier la volière. Par ce beau ciel bleu (on a eu de la chance sur ce coup-là), la journée est magnifique. Un sentiment renforcé par la magie des lémuriens, des pandas (bien qu’ils étaient en pleine sieste),  des manchots du Cap, des girafes, des pandas roux et de tous leurs autres compagnons dans des décors toujours aussi majestueux.

panda roux lionne and co pairi daiza

Les heures passent sans qu’on les voit défiler. L’énorme plaine de jeux, rejointe via le long parcours suspendu de ponts de cordes, ponctuait la journée en guise de récompense pour les enfants.

Et, après la récupération de nos bagages, notre séjour se terminait déjà. Enchantés par l’expérience, promis, on reviendra. Probablement avec d’autres compagnons de chambrée. Mais ça, c’est une autre histoire…

animaux pairi daiza
panda and co pairi daiza

Côté pratique

 Une nuit au musée ne s’improvise pas. Il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance pour réserver sa chambre, tant la formule est prisée. Et ce, peu importe l’animal de compagnie choisi. Il est vrai aussi que cela représente un certain budget. Mais quand on fait les comptes, il se justifie: outre la nuitée dans des logements très séduisants (avec les softs gratuits), il comprend les entrées au parc animalier pour deux jours pour toute la famille (dans notre cas, 2 x 4 entrées, ce n’est pas négligeable), les soupers et petits-déjeuners (des buffets très bien garnis… Magali s’est même laissée aller au cava le matin) et quelques petites surprises (l’accès en dehors des heures d’ouverture à différentes zone de Pairi Daïza ou encore une tasse en cadeau d’accueil). L’aventure vous tente, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien pour vous aussi passer un séjour inoubliable au sein du plus beau parc animalier d’Europe.