Alors que vient de sortir sur les écrans “Mourir peut attendre”, c’est l’occasion de se souvenir d’un city-trip à Istanbul en 2014 où nous avions marché sur les pas du célèbre 007. En visitant différents lieux touristiques ou moins fréquentés, où avaient été tournés quelques scènes cultes de deux de ses films.

Skyfall en 2012

Qui ne se souvient pas de ce début époustouflant de Daniel Craig en poursuite à moto sur les toits stambouliotes dans Skyfall? Cela concernait surtout ceux du très connu Grand Bazar, le plus grand marché couvert au monde avec ses soixante allées et plus de 4.000 boutiques. Pour la petite histoire, plus ou moins à la même période, Liam Neeson, dans Taken 2, a également caracolé sur les hauteurs d’Istanbul. Bref, cela nous a donné envie à nous aussi d’aller voir un peu plus haut ce qui s’y passait.

entrée grand bazar istanbul
intérieur grand bazar istanbul

Lors des préparatifs de notre séjour dans “la perle de l’Orient”, nous avons ainsi arpenté sites et forums à la recherche d’informations pour rejoindre ces fameux toits du Grand Bazar. Vu la vétusté de ceux-ci (ils sont en réparation depuis), cela s’est avéré compliqué. Néanmoins, nous avons trouvé un autre créneau tout proche, celui du côté du Buyuk Valide Han, désignant d’anciens caravansérails devenus aujourd’hui des ateliers pour des artisans. Il faut avouer que le lieu n’était pas simple à trouver, tout comme le gardien des clés d’ailleurs. Il ne fallait pas avoir peur de s’aventurer dans les ruelles et couloirs, afin de trouver le très recherché accès: par l’entrée nord et via l’escalier tout de suite à gauche. Mais cela en valait la peine. Car une fois sur les toits, c’est Byzance, avec une vue époustouflante sur le Bosphore ainsi que le pont et la tour de Galata.

marcher sur les toits d'istanbul
lez zebres voyageurs sur les toits d'istanbul
le bosphore depuis les toits
la tour galata depuuis les toits d'istanbul

Bons baisers de Russie en 1963

Mais Skyfall n’est pas le seul James Bond à avoir été tourné à Istanbul. Cinquante ans plus tôt, alors incarné par Sean Connery, le célèbre agent foule plusieurs endroits mythiques lors du tournage de “Bons baisers de Russie”. C’est ainsi qu’on le retrouve dans la plus grande citerne souterraine de la cité stambouliote, la citerne-basilique. Essayant d’échapper à ses ennemis, il la traverse alors en barque, passant entre les imposantes colonnes byzantines hautes de 8 mètres. Aujourd’hui, le niveau de l’eau a considérablement baissé, si bien qu’il faut un peu d’imagination pour se rendre compte de l’échappée en barque.

citerne-basilique istanbul

Non loin de là, dans la majestueuse basilique Sainte-Sophie, mieux connue en Turquie sous le nom de Haga Sophia, 007 y retrouve Tatiana Romanova pour y récupérer les plans du consulat russe. On en a beaucoup parlé l’an dernier lorsque l’Etat turc a décidé de faire une mosquée de cet ancien lieu de culte chrétien. Située dans le quartier historique d’Istanbul, le Sultanahmet, elle est un symbole fort de la puissance de Byzance, avec son imposante coupole, ses colonnes ou ses mosaïques. La magnifique Mosquée Bleue lui fait face de l’autre côté de la place.  

haga sofia istanbul
intérieur haga sofia istanbul
coupole haga sofia

Autre endroit incontournable de la ville qu’apprécierait apparemment le plus Ian Fleming, l’auteur des James Bond, il s’agit du Pont de Galata. C’est de là qu’embarquent l’espion anglais et l’agent féminin russe du KGB. Durant leur croisière, on peut notamment apprécier la Tour Léandre et le palais Dolmahbace.

tour léandre istanbul
palais dolmahbace istanbul

Lors de notre séjour, nous avons pris plaisir à découvrir ces lieux par nous-mêmes. Mais, pour les vrais fans, il existe des visites organisées avec guide.

coucher de soleil sur istanbul