La Moselle allemande est assez vaste, s’étendant de Trêves à Coblence. Située à seulement trois heures de route de Charleroi, elle offre un décor différent de ce qu’on peut connaître en Belgique. De nombreux villages viticoles bordent le cours d’eau. Et les versants de la vallée resplendissent des innombrables vignes qui y sont cultivées, faisant la part belle au vin blanc. Ce relief offre une multitude de possibilités de randonnée, alternant les difficultés et les distances. Il est agréable d’y flâner en découvrant d’autres curiosités comme ces châteaux et anciens palais, ou encore ces localités aux maisons à colombages. Il est aussi agréable de se poser pour déguster un bon petit Riesling.

A deux reprises, nous nous sommes rendus dans la région, en déposant nos valises à proximité de Zell. C’est là que sont plantées les vignes du célèbre vin “Zeller Schwartze Katz”. D’où l’appellation souvent usitée de la ville du chat noir, que l’on retrouve à tous les coins de rues sous toutes les formes. Pour la petite histoire, jadis, des marchands de vin d’Aix-la-Chapelle devaient acheter un tonneau de vin parmi d’autres. A ce moment, un chat noir sauta sur l’un d’eux pour le protéger. La légende veut que le félin montra lequel ils devaient choisir.

Mais pas ici question de mauvaise augure. Plutôt d’heureuses perspectives, tant il est agréable de déambuler dans le centre de cette petite ville, à l’architecture remarquable. On y trouve l’ancien château des princes-évêques de Trêves ainsi que d’anciennes fortifications. Il vous suffit alors de suivre les pattes de chat marquées au sol pour découvrir les recoins, puis vous laisser emporter sur les hauteurs. Après avoir traversé la grande tour, vous êtes emmenés dans le très beau cimetière puis vers les vignes.

Le sentier des échelles à Zell

C’est là que nous nous sommes laissés tenter par le chemin de la “Collis Turm”. C’est un parcours assez sportif, où il faut notamment gravir plusieurs échelles et passer par des marches-pieds. Une sorte de petite via ferrata qui longe les vieux murs du vignoble. Sur 1,2 km d’ascension, vous gravissez 160 mètres de dénivelé. Outre le côté aventureux, cela en vaut franchement la peine tant la récompense est au rendez-vous lorsque vous arrivez au sommet. La vue, depuis le belvédère, sur la vallée et la Moselle est tout simplement époustouflante. N’oubliez pas de sonner à la petite cloche en y arrivant. C’est aussi un chouette endroit pour pique-niquer. Pour ceux sujets au vertige, il y a possibilité de contourner par un sentier escarpé. Du sommet, vous pouvez ensuite redescendre sur Zell à travers les vignes. C’est fléché, vous avez différentes possibilités. Comptez au total 4 à 5 kilomètres.

sankt aldegund

Le sentier du buis à Sankt Aldegund

Cette autre localité viticole vaut déjà une halte rien que par le charme de ses petites ruelles avec de vieilles maisons à colombage très bien conservées. Certaines d’entre-elles présentent des portes d’entrée en bois aux magnifiques sculptures. Une autre particularité de Sankt Aldegund est cette ancienne chapelle de montagne du 12ème siècle qui est une des plus anciennes de Moselle. Vous pouvez la rejoindre à pied. Pour les amateurs de randonnée, il y a également de quoi se faire plaisir. Parmi les possibilités, il y a, après une belle montée certes (mais c’est difficile à éviter dans la région), le chemin des buis. Une fois au-dessus, vous disposez là encore d’une belle vue sur la vallée de la Moselle.

Au retour, vous avez l’embarras du choix si vous voulez vous laisser aller à une petite dégustation de vin blanc. Nous nous sommes laissé tenter par le caviste Walter J. Oster (Am Moselstausee 29, 56858 St. Aldegund). Le vaste magasin est aménagé dans d’anciennes caves et dispose d’un très intéressant petit musée sur la fabrication du vin.

La Case de l’Oncle Tom

Une autre belle randonnée est celle qui mène au restaurant “Onkel Toms Hütte” à Bullay depuis le village de Neef. Vous pouvez réaliser cette balade sous forme d’une boucle de plus ou moins 9 km en traversant vignes, forêts, coteaux et champs. Après avoir avalé un dénivelé de 190 m, vous serez gratifié d’une excellente surprise avec la vue imprenable sur la Moselle proposée par terrasse de l’auberge. C’est aussi l’occasion d’y déguster un bon petit plat avant de redescendre.

Bref, voici un tout petit aperçu de ce que peut proposer la Moselle allemande. Elle fera le bonheur des amateurs de vins, des cyclotouristes (les pistes cyclables le long de la Moselle qui permettent d’enchaîner facilement les kilomètres) et des randonneurs. Pour les férus de cette dernière discipline, il existe le Moselsteig. D’une longueur de 365 kilomètres, il propose vingt-quatre étapes variées.