Cette phrase en a déjà certainement fait rêver plus d’un. Mais elle laisse certainement encore plus rêveur quand on apprend que c’est pour partir voyager. Florent Catanzaro, dans un style fluide et qui sent le vécu, nous emmène dans un mélange de récit de voyage et de réflexions plus existentielles sur le développement personnel.

Tout part d’une idée un peu folle un soir d’études : Florent et ses deux meilleurs potes se lancent le défi de partir un jour faire le tour du monde pendant un an. Les études terminées et un an de travail plus tard, l’idée a fait son petit bonhomme de chemin et est toujours plus que jamais présente. Florent, alors ingénieur, prend son courage à deux mains pour déjà solliciter un congé sans solde. L’aventure peut alors commencer.

Le temps de s’édicter quelques règles de vie en groupe, de choisir l’Amérique du Sud comme lieu de pérégrinations et d’acheter uniquement les billets aller et retour, nos trois compères s’envolent pour une odyssée sud-américaine pleine de découvertes. Aucune réservation de logement et aucun roadbook ne sont à l’ordre du jour, tout se faisant sur place au feeling à l’improvisation. C’est parti pour une ode à la liberté, loin des contraintes de la société de consommation.

A la suite de deux premiers mois au rythme de la samba brésilienne, Florent, Elie et Alexis se lancent un nouveau pari un peu déjanté, celui de parcourir la Patagonie à vélo, entre l’Argentine et le Chili. Après avoir acquis vélos et matériels et avoir planifié quelque peu leur bike-trip, ils se lancent pour cinq semaines à vélo à travers la nature sauvage. De San Carlos de Bariloche en Argentine à Puerto Natales au Chili, ce ne sont ni plus ni moins que 2163 km à vélo qu’accomplissent nos apprentis-cyclistes. Probablement le moment du séjour qui les aura marqués le plus, avec des nuitées en tente au milieu de nulle part, des journées sans quasiment rencontrer personne parmi l’immensité désertique, …

Mais cette escapade cyclo les a mis en appétit, recherchant à nouveau des challenges pour la suite de ce tour sud-américain: de l’ascension d’un sommet à 6.088 m (le Huyana Patosi) à une semaine de survie en forêt amazonienne en Bolivie. Ils poursuivent leur route à travers le Pérou, l’Equateur et le Colombie.

Sans jamais avoir mis un pied en Amérique du Sud, au travers de la lecture de ce bouquin, j’ai l’impression d’avoir vu une bonne partie du continent sud-américain… et certainement vu naître en moi l’envie de le découvrir un jour. Bref c’est vraiment un livre que je recommande, où Florent Catanzaro narre cette aventure humaine avec humour et avec des anecdotes savoureures. Sans oublier, et c’est peut-être là l’essentiel, le cheminement personnel que cette année de voyage a permis à l’auteur de réaliser et dont il nous livre l’analyse.

Oser prendre une année sabbatique, de Florent CATANZARO, Editions La Boîte à Pandore, juin 2018, 19,90 €