Jour 1 – Etretat était notre 1️⃣ère étape de ce long week-end normand. On ne sait pas si c’est dû à la série Lupin sur Netflix. Mais en tout cas, c’était la grosse foule en ville, au point de ne pas trouver de place pour s’y stationner. Peu importe, l’objectif du jour étant de découvrir les falaises qui ont fait la réputation de la localité, nous avons poussé jusqu’au village voisin, Antifer.
🥾De là, via un GR, nous avons rejoint le sentier des douaniers pour surplomber les falaises pendant quelques kilomètres. Et flâner au vent 🌬du littoral, en appréciant les jeux de lumière, selon les éclaircies🌥, sur le calcaire blanc. Point d’orgue de cette balade, la falaise d’Aval et l’anguille creuse. Quelques dizaines de mètres plus loin, nous avons observé le magnifique panorama sur la plage d’Etretat et son centre-ville, sans oublier les falaises d’amont, leur église et le monument Nungesser et Coli.
Après quoi, nous avons rebroussé chemin en longeant toujours le golf mais en plongeant ensuite dans la Valleuse d’Antifer, un espace naturel protégé. Le tout pour une magnifique boucle de 8.5 km sur la Côte d’Albatre.
Pour découvrir le Clos Lupin, maison de l’écrivain Maurice Leblanc, et les rues d’Etretat, on reviendra…
✅Bon plan: parking Valleuse d’Antifer, rue du Moulin
normandie étretat
Jour 2 – Honfleur, c’est un des 👍musts de la côte normande. Ce n’est pas pour rien que cette petite ville portuaire a été prisée des plus grands peintres👨‍🎨 comme Monet ou Boudin jadis. Elle l’est encore aujourd’hui de nombreux artistes. Le Vieux Bassin, les façades en colombage de style normand, les couleurs, les différentes lumières du jour en inspireraient en effet plus d’un. Il fait aussi bon flâner dans ce décor majestueux.
C’est ce que nous avons fait ce samedi en arpentant ces charmantes petites ruelles, cachant quelques trésors patrimoniaux comme l’Eglise Sainte-Catherine, une magnifique église en bois (la plus grande de France), ou les greniers de sel, admirablement conservés.
ℹAprès un détour matinal par l’ Office de Tourisme de Honfleur où nous avons été agréablement conseillés, nous nous sommes baladés sur les trois trajets de 2,5 km proposés. Le premier nous emmène découvrir les principales curiosités de la localité, en vous faisant passer par des endroits improbables, comme le charmant Jardin du Tripot, ou plus connus tels que le Quartier Léonard. Il fait bon 🥾marcher la tête en l’air pour admirer ces architectures si typiques aux devantures parfois bien penchées, pour s’informer des panneaux renseignant des événements ou lieux de naissance, … Les vieilles vitrines en bois des commerces et artisans ainsi que les galeries des peintres donnent un cachet supplémentaire aux lieux.
Le midi, une petite pause locale s’impose, avec les traditionnelles bolées de cidre et 🥞galettes. Nous nous éloignons ensuite du cœur historique pour nous promener sur la digue et rejoindre la 🏖Plage du Butin. Au retour, nous parcourons le Jardin des Personnalités: une vingtaine de personnages illustres de Honfleur ont leur buste au sein de ce parc de 10 ha joliment aménagé avec notamment son plan d’eau et ses bancs bleus.
Puis, nous prenons un peu de hauteur en nous dirigeant vers la Chapelle Notre-Dame de Grâce, édifice religieux dédié aux marins, et le Mont Joli. Ces deux endroits valent franchement le détour pour les panoramas qu’ils proposent sur Honfleur, le mythique 🌁Pont de Normandie ou encore la plage et la Seine. Il faut alors redescendre vers le centre-ville qui nous attend quelques centaines de mètres plus loin. L’avantage de Honfleur est que tout est assez concentré et ne nécessite pas de longues et interminables marches. Quelques 8 km pour nous aujourd’hui sans jamais nous lasser de ces colombages normands.
C’est l’heure du goûter et le moment de déguster une bonne crêpe flambée au Calvados sur l’une des terrasses du Vieux Bassin. De quoi terminer en beauté une chouette journée de découvertes.
honfleur normandie

Jour 3 – La côte fleurie était au programme de ce dimanche. Hasard du calendrier, tantine Ingrid courait 🏃‍♀️ un semi-marathon à Deauville. C’est par là que nous débutons notre journée de visites. Vu le départ très matinal de la course, nous arrivons trop juste pour l’arrivée située à proximité du Casino 🎰qui a fait, avec l’Hippodrome🐎 notamment, sa réputation.

Nous avons ainsi l’occasion de parcourir la promenade des planches le long des cabines de plage. Celles-ci ont la particularité de se voir attribuer un nom 🎬d’un acteur ou réalisateur qui s’est rendu au festival du cinéma américain 🇺🇸de Deauville. A l’images des étoiles à Los Angeles, il est amusant de chercher après Morgan Freeman, Keanu Reaves, Steven Spielberg, … Le marché aux poissons🐟, le port 🛥et la mairie valent également le détour.
Nous passons ensuite le pont des 🇧🇪Belges, dédié à la Brigade Piron qui a libéré les villes du coin à la fin de la seconde guerre mondiale, pour rejoindre Trouville-sur-mer. Outre son casino🎰, cette localité a aussi ses planches le long des cabines et sur la digue. Cette balade est agrémentée de bancs bleus, d’affiches colorées de Savignac et de citations de Flaubert.
Nous reprenons notre route pour nous arrêter dans le petit village de Villerville, récemment médiatisé lors du décès de Jean-Paul Belmondo. C’est là qu’avait été 📽tourné “Un singe en hiver” avec Jean Gabin et Bebel. Différents panneaux renseignent les lieux de tournage, comme cette célèbre scène au comptoir du Cabaret Normand.
Avant de rejoindre Honfleur, nous faisons une dernière halte au Manoir d’Apreval où cidre, pommeau et calvados sont proposés à la vente et à la dégustation. En période estivale, des visites guidée et piques-niques y sont possibles.
normandie deauville honfleur
Jour 4 – Après deux journées plutôt citadines, nous avions envie de nous évader un peu au travers d’une belle balade🥾. A Honfleur, il y a possibilité de rejoindre le Bois 🍂de Breuil tout proche où plusieurs itinéraires balisés sont proposés. Mais à notre désir de randonnée nous avions envie d’associer celui de la découverte. Nous avions ainsi repéré le Marais Vernier, une vaste zone humide sur le chemin de migration des oiseaux🐦.
Pour le rejoindre, nous avons fait une rapide étape à Pont-Audemer, présentée comme la Venise normande. Mais soyons chauvins, nous préférons quand même notre Venise du Nord. De là, nous avons pris la route des chaumières, traversant plusieurs localités (Vieux-Port, Trouville-la-Haute, Aizier) où les toits de chaume sont légion. Dans ce dernier village, il y a une intéressante Chapelle Saint-Thomas qui était une leproserie au Moyen-Age. Très instructif!
Direction Saint-Opportune-la-Mare cette fois où une rando de 6,5 km nous attend. Elle nous emmène vers la Grand-Mare, véritable observatoire d’oiseaux. Le spectacle est total, avec les chevaux dans les zones marécageuses. On y trouve encore quelques belles chaumières. Cerise sur le gâteau: le soleil pointe enfin le bout de son nez.
Après un passage par le village de Marais Vernier (d’où le départ des balades sont malheureusement interdites en raison de la chasse), nous nous dirigeons vers le phare de Saint-Samson de la Roque. De là, il y a normalement une vue panoramique vers les ponts de Normandie et de Tancarville. Mais la brume déjà retombée…
Notre dernière étape nous conduit à Berville-sur-Mer pour une petite balade de 2,5 km le long de la Seine et de son estuaire.

Notre plan logement🛏Le Jane’Laur B&B, une excellente adresse où loger à Honfleur

Lors de nos voyages, nous privilégions souvent les chambres d’hôtes et Bed and Breakfast, pour les contacts avec les locaux notamment. Mais pour son lot d’autres bonnes surprises également. C’est ce à quoi nous avons encore eu droit cette fois.
Ocucupant une splendide bâtisse de 1850, à quelques mètres de la maison natale du peintre Eugène Boudin, le Jane’Laur a été aménagé dans un style épuré, mettant en lumière les boiseries, charpentes et carrelages d’antan. L’établissement dispose de cinq chambres, d’un salon, d’une salle à manger et d’un magnifique jardin (où il fait bon se relaxer ou petit-déjeuner à la bonne saison). Les chambres y sont spacieuses et très bien équipées, avec de grands lits. Certaines ont vue sur le port d’Honfleur et le Pont de Normandie.
L’autre gros atout de cette chambre d’hôte est son petit déjeuner. A côté de son buffet de base, composé de produits locaux, deux délicieux plats maison, un salé et un sucré, vous sont proposés chaque jour, comme un tatin d’oignons, une pomme au four, une omelette aux lardons ou encore une crêpe fourrée aux pommes, … Après un tel repas matinal, vous êtes parés pour une longue journée de balades.
Que dire encore? Un excellent rapport qualité-prix. L’accueil y est très chaleureux et pas avare d’informations. Le parking y est facile à proximité, sans vous trouver loin, à quelques centaines de mètres du centre, du Vieux Bassin et de la Place Sainte-Catherine.
Honfleur n’avait pas été choisi par hasard, nous permettant, outre de découvrir Honfleur, de parcourir les côtes fleurie et d’Albatre.
ℹ Jane’Laur Bed and Breakfast- 33 rue Bourdet à Honfleur
jane laur honfleur

Nos bonnes adresses 

Côté resto, Place Sainte-Catherine à Honfleur: vous y avez le choix entre différents menus à 28, 35 € et plus. Si vous êtes venus pour des fruits de mer, vous vous régalerez au travers des différents plateaux proposés. On a adoré l’Ecailler présentant un bel assortiment. Comme dans beaucoup d’autres restos à Honfleur, il est fortement conseillé de réserver. Avec internet, aujourd’hui, c’est encore plus facile. Cadre sympa à l’intérieur agréable avec ses murs en briques et poutres. Service sympa, malgré la grosse affluence quotidienne. 

Le Bréard7, rue du Puits à Honfleur: cet établissement se définit comme présentant une cuisine créative. Il est vrai que les mets traditionnels sont revisités avec goût, que ce soit de la viande ou des produits de la mer (Saint-Jacques, huîtres, thon, lieu, …) Trois menus sont proposés à 34, 55 ou 75 € ou possibilité éventuellement de manger à la carte. Cadre agréable. 

La fleur de sel, 17 rue haute à Honfleur: un accueil chaleureux dans un cadre agréable. On s’est régalé, notre coup de coeur à Honfleur. Cette table gastronomique sert une cuisine raffinée à base de viande et de poisson, avec une belle carte de vins. 

La cidrerie, 26, place Hamelin à Honfleur – Devanture avec terrasse attrayante, l’intérieur l’est tout autant avec ses colombages. Endroit idéal en toute simplicité pour déguster une crêpe, une galette ou un bol de cidre.