Alors qu’avec la rentrée scolaire, les vacances nous semblent déjà loin pour tous, la famille “11Bouge”, en acceptant de répondre à notre interview, nous permet de nous évader un peu, loin de notre routine. Tout comme les zèbres voyageurs, ils ont eu envie de créer un site internet pour échanger leurs expériences de voyages. Partons à leur découverte.

 
11Bouge, qui êtes-vous?
Nous sommes une famille de 3 supers voyageurs  papa, maman et p’tit voyageur qui a eu son passeport dés ses 18 mois.
 
On l’a compris: vous êtes une famille de voyageurs, au point d’avoir fait un tour du monde en 111 jours. Pouvez-vous nous présenter celui-ci dans les grandes lignes?
Une envie de longue date… Initialement, nous voulions partir 6 mois, puis finalement, pour des raisons variées, nous avons confirmé 3,5 mois… Et en regardant de plus près, 111 jours : l’idéal pour nous, accrochés au 11. Coté pays et continents traversés : dans l’ordre, Chine, Australie, Nouvelle Zélande, Chili… Et Île de Pâques.
 
Pourquoi ces quatre pays?
L’Australie et la Nouvelle Zélande étaient choisis dés le départ, un rêve pour Monsieur, l’appel de la Muraille de Chine, vraie envie de Madame, nous a permis de faire une petite étape sympa de 8 jours en Chine, pour éviter les trop longs vols d’une traite… Quant au Chili et à l’île de Pâques, ce fut une décision et une préférence par rapport aux plages polynésiennes, qui nous attiraient moins. L’Île de Pâques, si lointaine et mystérieuse, nous a vraiment conquis !
 
Un tour du monde avec un enfant de cinq ans ne doit pas être simple à organiser?
Aucun souci. Avant le CP, une simple demande à l’école. Coté santé, aucune inquiétude compte tenu des pays traversés (le gros morceau étant l’Océanie)… Depuis tout petit, il marche et randonne avec nous, donc nous étions très sereins. Quant au camping car, tout nouveau pour nous 3… Ce fut vraiment chouette ! Anecdotes rigolotes incluses.
 
Tout était-il réservé à l’avance? Avez-vous privilégié un certain type de logement et de transport vu que vous étiez avec votre fiston?
En Chine, nous avons fait le choix d’un hôtel de chaîne. Aucun risque pour cette 1ère nuit après notre départ. Nous y avons d’ailleurs fêté les 5 ans de notre petit voyageur. Déplacement : à pied, métro, tout le temps ! Et un taxi (de folie) pour nous emmener au pied de la muraille de Chine avant d’y randonner.
 
En Australie, à pied à Sydney puis location de voiture dans le Centre Rouge et dans la région de Cairns. Enfin, location de camping car pour 40 jours de Cairns à Adelaïde. Nous avions réservé quasi 100% de nos hébergements (auberge de jeunesse à Sydney, camping partout, hôtel à cairns) : la raison ? La période… Noël et Nouvel an sont très, très prisés. Enfin et aussi : ne pas perdre de temps sur place à chercher, hésiter ou s’énerver… Et profiter à 300% des visites et des paysages. On était sereins à chaque arrivée ! Et ça ne coûte absolument rien de réserver en amont. Cela permet simplement d’avoir l’esprit serein.
 
En Nouvelle-Zélande, même chose: camping-car et réservation de camping. A 2-3 près, tout était réservé.
 
Au Chili, 3 nuits à Santiago dans une belle chambre d’hôtes. Sympa et très bien située à deux pas du métro… Et sur l’île de Pâques, nous avons eu “notre chez nous”, un mini-gîte dans le jardin d’une dame extrêmement adorable. Réservé à l’avance également (fête de Rapa Nui oblige, il fallait mieux assurer). Prêt de voiture par cette même propriétaire. Terrasse, vue sur l’océan évidemment, chevaux sauvages qui passent dans le jardin… Ma-gique.
6. Parmi les destinations traversées à cette occasion, y en a-t-il une que vous recommanderiez avant tout?
L’Australie, sans aucune hésitation. Une faune incroyable. Une flore toute aussi incroyable… Je pensais m’y ennuyer, 2 mois durant. Mais pas du tout ! Du rouge des roches du Centre, au vert des arbres de la forêt tropicale en passant par les koalas, wallabies, wombats, kiwis, lézards gigantesques et autres cacatoès… Ce pays est top ! Pour les enfants ET bien sûr pour les parents.

7. Au niveau de l’aspect “children friendly”, y-a-t’il un pays qui se démarque plus particulièrement?
En négatif, la Chine et le fait d’être pris en photo comme au zoo… Notre fils finissait par faire une grimace car il était fâché d’entendre des ‘rires’ (mignons, certes) à son passage et d’être pris en photo sans accord, ça n’est pas toujours agréable. Une seule fois, une famille a eu la gentillesse de nous demander si on acceptait…
En positif, l’Australie toujours et ses parcs à jeux d’eau gigantesques, gratuits, en pleine ville… A l’ombre de toiles ultra colorées. Méduses en mer oblige, ils ont trouvé cette belle solution pour leurs habitants, vraiment sympa, dans les restos comme aux supermarchés. Et des ”Free Fruits For Kids” à l’entrée des grandes surfaces… Sympa l’idée !

8. Rentrés de ce tour du monde en février 2018, vous continuez à voyager depuis? De nouveaux grands projets de voyages en vue, comme un nouveau tour du monde ? 😉
Ohhh que oui. Nous y pensons chaque jour. Repartir… évidemment ! Nous suivons des voyageurs partis après nous, lisons leurs récits en se remémorant les nôtres, les envions un peu, forcément… 
Côté voyages, depuis notre retour, nous sommes allés à Malte (pas un grand coup de coeur), avons visité le Japon (sublime à la période des cerisiers en fleurs, d’une propreté sans égal, pays super sécurisant) mais avons aussi profité des paysages Français (sports d’hiver, randonnée dans les Pyrénées et dernièrement, 185 km sacs sur le dos, sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle ! Génial à vivre !). Désormais âgé de 6 ans et demi, notre bonhomme randonne encore mieux et ne craint pas de faire entre 20 et 25km de marche par jour en portant son sac.